Vous aimez ce que vous lisez sur ce blog ?
Envie d'aller plus loin avec véritable formation d'expertise en Java ?
Venez suivre ma formation Masterclasse Expertise Java !

"Même un développeur experimenté a besoin de continuer à apprendre. Et dans cette formation... j'ai appris beaucoup !" - A.G., Java Champion

Prochaines sessions inter-entreprises : 28-31 mars 2017 / 13-16 juin 2017
Sessions intra-entreprises sur demande.
Inscrivez-vous vite !

Intérêt et efficacité du travail : à la recherche du "Flow"

Je viens de regarder sur TED une vidéo-conférence de Mihaly Csikszentmihalyi, sur le thème du flow, cet état de grâce dans lequel on bascule lorsque l'on est concentré sur une tâche captivante et où tout va pour le mieux : compréhension, inspiration, et savoir-faire.

J'ai déjà expérimenté cet état parfois, en travaillant sur des projets personnels (articles techniques pour ce blog, préparation de supports de formation, veille technologique...), plus rarement dans le cadre professionnel. Pour moi, la clé du succès est un enviromment calme et sans distractions - pas de bruits, pas de mouvements, pas de mail/téléphone/MSN, et surtout pas d'horaires (repas, réunions...). Cela explique pourquoi je travaille mieux le soir (au travail) ou la nuit (chez moi), comme la plupart des développeurs expérimentés de mon entourage.

Pour Mihaly, deux facteurs conditionnent l'atteinte de cet état :

  • La compétence (au sens large). Afin que le cerveau puisse se concentrer à 100% sur le problème en cours, il ne faut aucune interférence intellectuelle (ex: maîtriser les formules mathématiques, le solfège, ou le langage de programmation) ni physique (ex: maîtriser son instrument, connaître le clavier par coeur...). Mihaly estime que 10 ans de pratique sont une bonne estimation de la durée nécessaire à l'atteinte de la compétence.
  • L'intérêt. Le challenge et la curiosité sont les deux moteurs de l'intellect. Il faut que le problème soit suffisamment complexe pour mobiliser toutes ses ressources intellectuelles, mais pas trop afin de limiter le stress et d'éviter le découragement. Il faut que la tâche soit difficile mais réalisable.

Je vous reproduis ici son schéma récapitulatif : Flow.png

On notera que ce diagramme donne également une bonne illustration de la difficulté du management d'équipe. Afin de maximiser l'efficacité et la satisfaction de ses membres, il est important d'affecter à chacun une tâche dépassant légèrement sa compétence, et de l'accompagner juste au-delà de sa zone de confort. L'émulation est le meilleur facteur de progression !

Et vous, où vous situez-vous sur le diagramme ? Votre travail et votre employeur vous permettent-ils d'évoluer ? Avez-vous atteint le flow ?


Commentaires

1. Le vendredi 16 janvier 2009, 21:01 par Martin

Excellente présentation sur TED, comme souvent d'ailleurs :-)

Cette fluidité intellectuelle / psychique n'est pas facile à atteindre sur le lieu de travail d'un employeur, d'un client. Voilà pourquoi je travaille de temps en temps de chez moi : calme et surtout pas d'interruption.

Je suis d'accord avec toi : quel difficulté pour le management d'une équipe !

2. Le dimanche 18 janvier 2009, 00:18 par Olivier Croisier

Avec les outils modernes (ordinateurs portables, réseaux sécurisés, visioconférences...), il devrait être possible de développer le télétravail, au moins ponctuellement et pour certaines personnes. Cela permettrait par exemple d'éviter de perdre deux heures dans les transports pour simplement lire de la documentation ou rédiger un rapport, et d'améliorer la productivité et le confort des développeurs expérimentés lorsqu'ils réalisent des travaux difficiles en autonomie. Certaines sociétés (dont IBM) ont même réduit leurs coûts d'infrastructure (locaux, cantine, électricité) en favorisant le télétravail : les employés n'ont pas de bureau attitré et peuvent se connecter à n'importe quel poste lorsqu'ils sont présents au siège.

Mais pour cela, il faut évidemment bénéficier de la confiance de ses supérieurs. En France, la mentalité n'a pas encore suffisamment évolué, et les responsables apprécient généralement de garder un contrôle direct sur leurs équipes, afin de vérifier leurs horaires et leur travail.

J'ai eu la chance, à mes débuts, de travailler avec des chefs de projets me faisant confiance. Doté d'un ordinateur portable, je pouvais de temps en temps travailler de chez moi, une fois les objectifs définis. Ils n'ont jamais eu à s'en plaindre !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.