LP4J au Bordeaux JUG !

Tout d'abord, bonne année 2015 à tous et toutes !

Si vous êtes en manque de bonnes résolutions, permettez-moi de vous suggérer celles-ci, qui, à défaut de faire de vous un homme ou une femme meilleur(e), au cheveu brillant et au sourire #FFF, vous évitera au moins de finir découpé en rondelles par un collègue hystérique après un build rouge ou une mise en prod' ratée :

  • Arrêter de mettre des serialVersionUID dans toutes les classes pour faire plaisir à Eclipse ;
  • Traiter les "erreurs normales" visibles au lancement de l'application
  • Régler l'IDE en UTF8 dès le début du projet, pour ne pas vous faire appeler Martine
  • Arrêter de passer sournoisement les tests qui plantent en @Ignore
  • ... Je vous laisse compléter la liste, je suis sûr que vous avez des idées :)

De mon côté, l'année commence bien puisque le Bordeaux JUG m'a proposé d'animer la session de Janvier. J'y présenterai mes travaux sur ma librairie LP4J.

LP4J est une librairie Java permettant d'interagir avec un Launchpad.
C'est un appareil habituellement utilisé par les DJ pour piloter en temps réel des logiciels de musique : lancer ou arrêter des tracks, appliquer des effets, etc.
Et comme c'est plus clair avec une image, je vous mets une jolie photo ci-dessous. Vous pourrez trouver sur Youtube des gens qui font des trucs épatants avec, notamment Madeon.

launchpad.jpg

Pour ne rien vous cacher, je me suis vite aperçu que je n'étais pas le prochain Daft Punk. Ou de la moitié de Daft Punk, puisqu'ils sont deux. D'ailleurs, lequel est Daft, lequel est Punk ? Mystère...

En revanche, j'ai déccouvert que Java était bien équipé pour dialoguer avec des instruments MIDI - d'où l'idée de mettre au point une librairie pour piloter le Launchpad. L'appareil tenant tout à la fois du clavier et de l'afficheur digital, je me suis dit que la communauté pourrait sûrement en tirer quelque chose de sympa.

La première application utilisant l'API a été un "mineweeper" (démineur), développé à l'occasion d'un Hackaton organisé par Arca Computing. Depuis, d'autres applications ont également été implémentées.

Et si vous avez des idées, mais pas de Launchpad à la maison, pas de panique, LP4J propose également un émulateur web temps réel, propulsé par Vert.x, HTML5, SVG et les websockets. J'ai hâte de voir ce que vous pourrez développer avec !

Je présenterai tout ça au Bordeaux JUXG, alors venez nombreux !
(Et je paie une bière à celui qui vient avec une grosse main en mousse :)

Allez bonne année 2015, et n'arrêtez jamais de coder !

Liens :


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.